Loading...

#Collectif21, une mobilisation en soutien aux vignerons

Des champs à l'assiette

Pour ce 47ème numéro, le talk Et si vous aviez la parole ?sera consacrée au monde viticole avec deux invités pour parler notamment de la crise sanitaire liée au Covid-19 et qui met à mal la filière viticole et nous évoquerons son avenir. Sera t-il radieux ou pas ? Là est toute la question… Des vignerons touchés de plein fouet par le Covid-19.

Les invités : Nicolas NAIGEON, dirigeant fondateur de la startup AVEINE. Il a lancé le Collectif21 qui fédère à ce jour plus de 160 influenceurs dont le but premier est de soutenir des vignerons en les mettant en valeur sur les réseaux sociaux et ce, sans contrepartie, et Régis CHAIGNE, vigneron indépendant, producteur de vins de Bordeaux et d’Entre-Deux-Mer, propriétaire du château Ballan-Larquette situé à Saint-Laurent du Bois en Gironde. A noter que Régis CHAIGNE a engagé sa conversion en bio depuis août 2019. Le premier millésime certifié agriculture biologique (AB) étant prévue en 2022. Il fait partie de ces vignerons très inquiets pour l’avenir et qui suit avec intérêt les décisions gouvernementales.

Et pour répondre justement au cri d’alarme lancé par la filière du vin, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, avaient réuni mi-mai des acteurs de la filière viticole française et dont le but était de compléter le premier plan de soutien.

À l’issue de cette réunion, de nouvelles mesures d’aides exceptionnelles et spécifiques au secteur pour assurer la stabilité du marché et la poursuite de leur activité, ont été annoncées, avec une enveloppe supplémentaire de 30 millions d’euros venant s’ajouter aux 140 millions annoncés le 11 mai dernier.

QU'EN AVEZ-VOUS PENSÉ ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *